Romarin

Vivace

Romarin

Rosmarinus officinalis

Lamiaceae

CH

Hauteur :150cm

Fleurs : Bleu clair, mellifère

Floraison : Mai-juin

Rusticité :-28,8°C (zone 5)

 

Parties utilisées : Feuilles

Usage : Décoction, poudre, bain

 

Pathologies :

Usage interne : Digestion lente, ballonnements, flatulences, éructations, manque d’appétit, insuffisance biliaire et vésiculaire, bronchite, sinusite, rhume, diurétique.

Usage externe : Mauvaise cicatrisation des plaies, eczéma, démangeaisons, mycoses.

Bain : Douleurs musculaires et articulaires.

 

Récolte : Toute l’année

Contre-indication : Aucune

 

Exposition : Plein soleil

Sol :Normal, drainant

Densité de plantation : 1 plantes/m2

 

Culinaire : Les feuilles s’utilisent dans les plats salés ainsi que dans les desserts.

 

 

 

Bibliographie : PIERRE, Michel. Les plantes du bien-être. Chêne. Hachette Livre, 2014. 519 p. (Botanique).
LAROUSSE. Larousse des plantes médicinales : Identification, préparation, soins. Larousse, 2001. 335 p.
FLEURENTIN, Jacques. Du bon usage des plantes qui soignent. Ouest-France, 2013. 378 p.
BERNARD, Christophe. Althea Provence [en ligne]. ALTHEA CONSEIL, 2010 [consulté le 03 mai 2019]. ROMARIN (Rosmarinus officinalis). Disponible sur : https://www.altheaprovence.com/blog/romarin-rosmarinus-officinalis/
Info Flora [en ligne]. Info Flora, 2004 [consulté le 03 mai 2019]. Rosmarinus officinalis L. Disponible sur : https://www.infoflora.ch/fr/flore/rosmarinus-officinalis.html