Mélilot officinal

Bisannuelle

Mélilot officinal

Melilotus officinalis

Fabaceae

CH

Hauteur : 120cm

Fleurs : Jaune, mellifère

Floraison : Juin-octobre

Rusticité : -34,4°C (zone 4)

 

Parties utilisées : Fleurs, feuilles

Usage : Infusion, poudre

 

Pathologies :

Usage interne : Jambes lourdes, chevilles enflées, oedèmes, crampes, prurit, hémorroïdes, congestion lymphatique, gastrite, aérophagie, colite, insomnie légère, varices, insomnie, anxiété, douleurs rhumatismales.

 

Usage externe : Yeux irrités, foulures, entorses, contusions, hématomes.

 

Récolte : Été, lors de la floraison

Contre-indication : Peut provoquer des maux de tête, ne pas utiliser en cas de traitement anticoagulant, enfants de mois de 18 ans.

 

Exposition : Plein soleil

Sol : Normal, drainant

Densité de plantation : 4 plantes/m2

 

Culinaire : Les feuilles se consomment en salade. Les graines s’utilisent dans les desserts.

 

 

Bibliographie : PIERRE, Michel. Les plantes du bien-être. Chêne. Hachette Livre, 2014. 519 p. (Botanique).
LAROUSSE. Larousse des plantes médicinales : Identification, préparation, soins. Larousse, 2001. 335 p.
FLEURENTIN, Jacques. Du bon usage des plantes qui soignent. Ouest-France, 2013. 378 p.
BERNARD, Christophe. Althea Provence [en ligne]. ALTHEA CONSEIL, 2010 [consulté le 02 mai 2019]. MELILOT (Melilotus officinalis). Disponible sur : https://www.altheaprovence.com/blog/melilot-melilotus-officinalis/