Echinacée pâle

Echinacée pâle

Echinacea pallida

 

Hauteur : 100cm

Fleurs : Rose, mellifère

Floraison : Juillet-septembre

 

Parties utilisées : Racines

Usage : Tisane, poudre

 

Pathologies :

Usage interne : Refroidissement, grippe, rhume, asthme, frissons, troubles métaboliques, accompagnement de chimiothérapie.

Usage externe : Abcès, furoncle, herpès, ulcère variqueux, dermite

 

Récolte : Automne, après 2-3 ans

Contre-indication : Femmes enceintes ou allaitantes, enfants de moins de 12 ans, tuberculose, leucose, collagénose, sclérose multiple, sida, maladies auto-immunes

 

Exposition : Plein soleil

Sol : Normal

Densité de plantation : 4 plantes/m2

 

Culinaire :

 

 

Bibliographie : PIERRE, Michel. Les plantes du bien-être. Chêne. Hachette Livre, 2014. 519 p. (Botanique).
LAROUSSE. Larousse des plantes médicinales : Identification, préparation, soins. Larousse, 2001. 335 p.
FLEURENTIN, Jacques. Du bon usage des plantes qui soignent. Ouest-France, 2013. 378 p.
Jardin du Pic Vert [en ligne]. [consulté le 26 avril 2016]. Echinacea pallida. Disponible sur : http://www.jardindupicvert.com/4daction/w/rudbeckia_pallida_echinacea.affpliol?session=3i79d4452t14m&nopl=3090&p_cour_c=1&indexpl_c=5&prov_l=c